Simulation d’entretien d’embauche : questions et réponses sur les séances de coaching emploi

 

Dans ce post, découvrez comment je pratique la simulation d’entretiens d’embauche lors de séances de coaching emploi, que ce soit par Skype, au téléphone ou en face à face. Découvrez les 7 points clés qui orientent ma démarche de coach professionnel  » Emploi. »

1/ La simulation d’entretiens d’embauche est au coeur de mon approche.

En effet, tout passe par la pratique. Lors d’une première séance de coaching, je vais souvent commencer par une simulation qui porte sur la présentation du candidat. En clair, cela donne quelque chose comme  » Je suis le recruteur, présentez-vous !  »

2/ Je travaille les simulations d’entretien phase par phase.

Par exemple, nous travaillons d’abord la présentation, puis les réponses aux questions classiques : qualités et défauts, pourquoi vous et pas quelqu’un d’autres, etc. Je considère qu’il est plus efficace de travailler par  » tranches.  »

En effet, si je faisais une simulation totale d’un entretien, par exemple sur 30 minutes, pour ensuite faire un débriefing, je considère qu’il y aurait beaucoup de matière et de temps de perdu. Tout les marathoniens vous le diront : pour s’entrainer, il ne faut pas courir un marathon, il vaut mieux travailler certaines séquences, à des rythmes variables. Parce que le commentaire sur une  » tranche  » va bien souvent servir lors du travail de la tranche suivante.

Ces différentes tranches peuvent comporter des mises en situation, par exemple dans le cas d’une simulation d’entretien d’embauche pour un commercial. Cela peut aller du classique  » Vendez-moi ce stylo  » à  » Votre plus gros client vous convoque et vous dit qu’il ne veut plus travailler avec vous, que faites vous ?  »

3/ Dans mon commentaire, j’explique ce qui ne marche pas

Bien souvent, le candidat sera par exemple trop abstrait, trop long, ou pas assez clair.  Autre problème souvent rencontré, le candidat fait des affirmations gratuites, dans le genre  » J’ai l’esprit d’initiative  » ou  » J’ai un bon relationnel  » sans rien prouver par des exemples.

Autre situation, le candidat fait des réponses assez prévisible lors de la simulation d’entretien, par exemple il dit  » Je souhaite me former en alternance parce que je trouve intéressant de passer du temps à l’école et en entreprise  » ce qui est la définition même de l’alternance, et n’apporte rien au recruteur. N’importe quel candidat pourrait dire cela. Une autre tarte à la crème est  » Mon management est participatif  » ce qui ne veut strictement plus rien dire.

Je montre rapidement ce qui cloche, pour ne pas laisser le candidat s’enfoncer dans une mauvaise approche de  » vente  » de sa candidature.

4/ Ensuite, nous cherchons ensemble une réponse

Exemple, si dans la simulation d’entretien le candidat me dit  » Dans 5 ans, je me vois avoir des responsabilités plus importantes  » je vais lui dire que ce n’est pas assez précis, et l’inciter à trouver quelque chose qui a plus d’impact. Par exemple, le candidat va me dire « J’aimerais évoluer vers le management d’une équipe au contact avec le public, avec un arrière plan juridique, par exemple dans le domaine des permis de construire. » Là, nous avons de la matière.

5/ Je fais la réponse mot à mot, comme si j’était le candidat.

A partir des éléments donnés, je structure une réponse qui colle totalement à la situation du candidat. Souvent, les candidats sont étonnés par cette phase, car ils m’entendent formuler des idées qu’ils avaient parfois en eux de façon diffuse.

6/ Je demande au candidat de reprendre la simulation

En d’autres mots, nous rejouons la scène. Le candidat répète ma réponse, mais avec ses mots et son rythme a lui. Au besoin, je corrige quelques éléments. Nous pouvons varier les exemples, pour pouvoir adapter la réponse au contexte.

7/ Nous enchaînons sur une série d’autres questions / réponses

Parfois, il n’est pas nécessaire de trop prolonger la simulation. Il vaut mieux donner du temps au candidat pour assimiler sa réponse, voire la détailler. Au besoin, nous reviendrons sur sa réponse lors d’une simulation plus rapide, dans une autre séance. Il est important d’avancer assez vite, pour maintenir le rythme.

Point important : avec l’enregistrement audio de la simulation d’entretien, le candidat peut retravailler les éléments à son rythme. Dans certains cas, sur demande de mon client, je peux lui adresser la vidéo de sa simulation d’entretien. Par ailleurs, en complément de l’audio ou de la vidéo de la simulation, il m’arrive de transmettre à mes clients des PDF ciblés, pour leur permettre de peaufiner leurs réponses sur telle ou telle question vue lors de la simulation.

En conclusion, la simulation d’entretiens de recrutement constitue la pierre angulaire de mon approche de coach emploi. Ces entretiens  » virtuels  » sont très proches des entretiens réels, en particulier parce que je choisis des questions que le CV du candidat me suggère, du genre  » Pourquoi restez-vous aussi peu de temps en poste  » ou bien encore  » Pourquoi avoir abandonné le métier de comptable ?  »


Cliquez ici pour découvrir mes programmes de coaching d’aide à la recherche d’emploi.


Comment booster immédiatement votre recherche d’emploi ?

Téléchargez le PDF gratuit qui correspond exactement à votre situation de recherche d’emploi. Cliquez ici pour le choisir. 

 


Sélection d’articles sur le sujet  » Coaching professionnel recherche d’emploi  » : les apports d’un coach emploi, CV, lettre, préparation d’entretiens d’embauche…