Comment argumenter votre reconversion professionnelle ? Les 7 astuces du coach emploi

Dans cette vidéo, découvrez des conseils pour rassurer le recruteur suite à une reconversion professionnelle. Comment lui montrer que vous serez un candidat solide pour le poste ? Comment motiver le recruteur à vous donner le poste ?

Les 7 astuces :

1/ Pour le recruteur, vous êtes un électron libre, une curiosité qu’il a du mal à situer. Il importe donc de le rassurer sur votre motivation et le sérieux de votre démarche. Vous avez choisi une nouvelle carrière, ce n’est pas une toquade, c’est pour durer dans ce nouveau secteur. Votre motivation doit être positive, évitez les discours négatifs « j’en avait marre de bosser dans l’assurance ».

2/ Le recruteur est rassuré de voir que vos compétences ont été validées, cela diminue la prise de risque. Bénéficiez d’un congé individuel de formation (CIF) du droit individuel à la formation (DIF), la validation des acquis professionnels (VAE). Appuyez-vous sur ces éléments. Vous pouvez aussi parler d’un bilan de compétence et des qualités professionnelles que le bilan a validé.

3/ Montrez que vous allez être opérationnel rapidement, malgré votre peu d’expérience. Dîtes que pour vous, commencer au bas de l’échelle est OK, que vous avez soif d’apprendre, qu’en plus de votre formation, vous avez fait un gros travail personnel (documentation, visite de salon professionnels).

4/ Si vous êtes en reconversion, vous serez parfois plus âgé que les gens dans votre nouveau secteur. Montrez que vous avez encore beaucoup de choses à apprendre que vous pourrez être managé.

5/ Montrez comment votre expérience d’avant peut apporter un plus dans votre poste actuel. Par exemple, sur la manière de transposer certaines méthodes de travail, votre connaissance de l’informatique, etc.

6/ Glissez un mot sur le fait que vous avez le soutien de votre entourage. Cela montre que votre projet est réfléchi. Aussi, cela revient à dire que vous êtes engagé vis à vis de votre entourage, donc que vous pouvez moins échouer.

7/ Au moment de faire le grand saut, on peut avoir des moments de doute, mais en entretien, il convient de se montrer confiant, car, si vous, vous avez des doutes, le recruteur en aura aussi.


Cliquez ici, pour, à l’aide d’un coach emploi, apprendre à argumenter votre reconversion.