Comment accéder au marché caché de l’emploi ?

Dans ce post, découvrez comment devenir le roi du marché caché de l’emploi et décrocher – voire définir – le job de vos rêves !

Qu’est ce que le marché caché de l’emploi ?

Définition : le marché caché de l’emploi concerne des postes pour lesquelles aucune offre d’emploi n’a été publiée, (par exemple sur des sites comme Pôle Emploi ou l’Apec). Aussi, aucun cabinet de recrutement n’est pour l’instant chargé de remplir ces postes. Il s’agit d’une information confidentielle ou peu diffusée.

Par exemple, sur un salon professionnel, en discutant avec un commercial, vous apprenez que la société Untel cherche à recruter un responsable qualité. Ou bien c’est un ancien camarade de promotion qui vous appelle et vous demande  » Est-ce que tu serais intéressé par un job de maintenance sur un site industriel au Québec ?  »

Quel est le pourcentage du marché caché de l’emploi ?

Par définition, le pourcentage du marché caché de l’emploi est difficile à estimer, et il n’existe pas de statistiques sur le marché caché. On estime généralement que la part du marché caché de l’emploi est de l’ordre de 70 %, c’est à dire des postes pour lesquelles aucune annonce n’a été publiée. Ce recrutement informel est particulièrement présent dan les PME, où un recrutement classique peut représenter un coût important : annonce, passage par un cabinet de recrutement, etc.

Pourquoi est-il important d’accéder au marché caché de l’emploi ?

Accéder au marché invisible de l’emploi est important pour cinq raisons.

Première raison : ces postes n’ont pas été publiés, la concurrence est donc faible, voire inexistante. Deuxième raison : ces postes sont souvent décrochés par recommandations, l’effort à fournir est bien moindre que dans un processus de recrutement classique où on se retrouve facilement face à 100 candidats. Troisième raison : les postes du marché caché ne sont pas ou peu définis. De ce fait, le candidat pourra avoir un rôle de définition de son propre poste. Quatrième raison : ce type de recrutement est souvent beaucoup plus rapide. Cinquième raison : des études montrent que des emploi obtenus par le réseau sont souvent mieux payés. En effet, le candidat étant recommandé, l’entreprise est prête à payer un bonus.

Conseil n°1 : cultiver le réseau

Dans l’idéal, chaque contact professionnel doit être cultivé : anciens de votre écoles, anciens collègues, clients, fournisseurs… Cela  implique de donner des nouvelles, voire de rendre des services. Le moment venu, on se souviendra de vous.

Conseil n°2 : tenter la candidature spontanée

Après un solide travail de documentation, vous pouvez tenter la candidature spontanée. Là, il s’agit de mettre en avant vos points forts, au travers d’une sorte de plan d’action. L’entreprise n’est pas demandeuse, il s’agit de la tenter.

Conseil n°3 : développer sa visibilité virtuelle

Il est en particulier capital d’avoir un profil Linkedin à jour. Pensez à donner et à solliciter des recommandations. Le pire, c’est quelqu’un qui aurait un poste à vous proposer, mais qui ne se souvient plus de votre nom. Astuce pratique : sur votre profil Linkedin, dans la partie résumé, indiquez votre adresse mail en bas de section. Aussi, vous pouvez publier du contenu sur Linkedin, voire tenir un blog relatif à votre thématique professionnelle. Si là thématique s’y prête, pourquoi pas une chaîne Youtube, où vous aller par exemple présenter des prototypes ou des réalisations ?

Conseil n°4 : développer sa visibilité réelle

Vous pouvez par exemple adhérer à des syndicats professionnels, participer à des forums, des rencontres… Il s’agit d’être sur le radar de potentiels recruteurs. Aussi, quand vous participez à des manifestations, prenez des photos, faites des vidéos. Vous voir  » en situation  » crédibilise votre démarche. De façon générale, documentez tout ce que vous faites.

Conseil n°5 : prospecter le marché caché avec méthode

Oui, la démarche est informelle, mais peut être conduite de façon systématique. En particulier, il s’agit de définir quel est votre objectif professionnel et vos atouts. Partant de cela, vous définirez votre cible. J’ai par exemple coaché un ingénieur thermicien avec un bon niveau en programmation, qui, suite à une candidature spontanée dans une société d’éditions de logiciels de simulation thermiques, a été embauché. Le truc amusant, c’est que si votre approche est ciblée, vous pourrez facilement rebondir. A un moment quelqu’un vous dira  » Là, je n’ai pas de poste, mais contactez Untel de ma part, je crois qu’il a un projet de ce genre.  »

En conclusion :

Trouver les emplois caché présente des contraintes. En particulier, une démarche réseau efficace ne s’improvise pas. Mais l’exercice est plus amusant que de répondre de façon robotique à des annonces et de se retrouver noyé dans la masse des candidats. Quand le marché du travail apparent est bouché, le marché caché devient capital.


POUR ALLER PLUS LOIN : oui, je souhaite me faire accompagner pour décrocher un poste sur le marché caché de l’emploi, je clique ici.


Comment décrocher et réussir vos entretiens d’embauche ?

Téléchargez le PDF gratuit qui correspond exactement à votre situation de recherche d’emploi. Cliquez ici pour le choisir. 

 


Découvrez une sélection d’articles sur la thématique : préparer et réussir ses entretiens d’embauche, conseils d’un coach professionnel emploi.