négociation salaire

Quel est votre dernier salaire ? Faut-il répondre ?

Dans ce post, découvrez que répondre quand le recruteur vous demande : « Quel est votre salaire actuel ?  » Vous l’ignorez, mais c’est peut être à ce moment là que vous aller vous tirer une balle dans le pied… et compromettre vos chances d’un salaire confortable.

En effet, si vous donnez votre salaire actuel, vous êtes en position non pas d’argumenter, mais de vous justifier. Aussi, répondre bien gentiment à la question vous place dans une position de bon élève, conciliant et soumis.

Exemple :

Votre ancien salaire, 40 000 Euros.
Vos prétentions : 50 000 Euros.

Paradoxe. Même si le recruteur avait prévu un salaire de 50 000 Euros pour ce poste, vous donner ce salaire lui fera mal si il connaît votre ancien salaire de 40 000.

En effet, le recruteur raisonnera de la façon suivante : «Je ne veux pas être le pigeon qui va donner une augmentation de 10 000 Euros à cette personne ! »

Le recruteur aura l’impression de perdre quelque chose, que vous faites une bien meilleure affaire que lui.

En revanche, si le recruteur ne sait pas quel était votre ancien salaire, il n’éprouve pas cette « douleur psychologique. »

Faut-il donner son ancien salaire ? Non.

Votre ancien salaire, c’est votre affaire. Si vous donnez votre ancien salaire, vous vous sabordez.


Découvrez de vrais outils pour mieux négocier votre salaire :

=> Cliquez ICI pour découvrir l’article de synthèse sur la négociation de salaire <=

Comment décrocher un salaire plus élevé ?

Téléchargez le PDF gratuit pour découvrir les fondamentaux de la négociation de salaire. Cliquez ICI.


Sélection d’articles sur le sujet  » Négocier son salaire en entretien d’embauche  » : savoir trouver le bon juste, présenter des arguments qui portent, avoir confiance en soi