entretien d'embauche questions réponses

Comment avoir réponse à tout en entretien d’embauche ?

entretien d'embauche questions réponses

Dans ce post, découvrez comment ne pas vous sentir  » coincé  » par le recruteur. En effet, avez-vous déjà ressenti cette peur panique ? Le recruteur vous pose une question, et vous restez là,comme deux ronds de flanc, bouche bée. Ce que l’on appelle  » Le Blanc « .

Comment éviter de vous retrouver dans cette impasse lors de vos prochains entretiens ? Il y a une phrase que je répète souvent en coaching :

 » On ne peut pas préparer toutes les questions, mais on peut préparer toutes les réponses « .

Ma solution :

Préparez des exemples de réalisations. Quelque soit la question, vous pourrez toujours vous raccrocher aux branches. Ci-dessous, une liste de sujets :

– Contrats décrochés
– Economies réalisées
– Conflit géré
– Initiative mise en place
– Compétence particulière développée
– Réseau spécifique
– Erreur évitée
– Organisation améliorée
– Simplification d’un processus

Par exemple, on vous demande :

 » Avez-vous une bonne résistance au stress ?  » Plutôt que de rester baba ou encore de tomber dans des généralités, donnez un exemple.

 » Le meilleur exemple que je peux vous donner, c’est ma prise de poste dans mon dernier emploi. J’arrive, j’ai pour mission de mettre en place 12 modules de formation pour 56 ouvriers, en 6 semaines, alors que rien n’a jamais été fait par l’entreprise dans ce domaine, et que je ne connais pas les prestataires locaux. Le stress est important, mais j’arrive à mettre les formations en place dans les délais « .

Autre exemple :  » Avez-vous l’esprit d’initiative ? « 

 » Je voyais que les commerciaux venaient vers moi, et me posaient tout le temps les mêmes questions sur certains points juridiques. Alors j’ai rédigé un mémo de 2 pages, avec en plus les réponses à faire aux clients. Les commerciaux ont beaucoup apprécié cette initiative. « .

Le petit truc en plus : si on vous dit  » êtes-vous ceci ?  » balancez votre exemple, et pensez à utiliser le mot employé par le recruteur dans la suite de votre argumentation.

Voilà…

L’idée, c’est de partir en entretien avec des biscuits. Je vois trop de candidats incapables de présenter des exemples puissants et articulés.

Un dernier truc : il faut dramatiser un minimum.

C’est ça que cherche le recruteur : des exemples avec des enjeux et de l’émotion. Histoire de se connecter avec vous.


Vous voulez avoir réponse à tout en entretien ? Osez le coaching ! Cliquez ICI.