Yves Gautier, Avis sur son travail de Coach Emploi

 

Bonjour,

Ici Yves Gautier, Coach emploi.

Vous m'avez découvert sur Youtube.

Ce que je vois dans ma boule de cristal : vous êtes à un stade où vous vous demandez " Et si je faisais appel à un Coach Emploi pour m'aider à atteindre mes objectifs professionnels ? "

Votre recherche vous a amené sur mon site. Mon approche a retenu votre attention, et vous vous dites "Ce Gautier semble être la personne que je cherche..."

MAIS... il y a un mais. Vous vous dites : " L'approche de ce monsieur est intéressante, mais se lancer dans un coaching, c'est un investissement important à la fois financier et personnel. De ce fait, comment être rassuré sur le fait qu'Yves Gautier est le bon coach, celui qui va vraiment m'aider avec une approche qui colle à mes besoins ? "

Sur ce site, vous avez peut être eu l'occasion de lire des témoignages de clients... Mais, il y a cette petite voix qui vous dit " Ces témoignages sont intéressants, mais il pourraient très bien être bidonnés. Yves Gautier pourrait ne pas être à la hauteur de mes attentes, voire être un pur escroc, malgré ses 15 millions de vues sur Youtube et ses 130 000 abonnés..."

Et... vous allez vous arrêter là, terrassé par la peur de perdre votre temps et votre argent. Et c'est ce que font 90 % des gens : ils restent paralysés par leur peur et ne passent pas à l'action. Maintenant, j'ai une question à vous poser : si je vous  êtes rassuré sur le fait que mon travail va vous aider à atteindre vos objectifs, vous faites quoi ? Vous passez à l'action, ou vous rester quand même dans votre peur ?

Je vous demande d'être honnête avec vous-même.

Prenez un morceau de papier, et écrivez dessus ce que vous allez faire si je vous apporte des éléments pour vous rassurer sur la qualité de ma prestation.

Alors, c'est fait ? Vous avez écrit votre décision sur le morceau de papier ? Poursuivons...

Se trouver des excuses est facile, passer à l'action est difficile. Le fond de l'affaire, c'est que pour se lancer dans un coaching, il ne faut pas avoir peur de se remettre en question. Et pour ne pas se remettre en question, la tentation c'est de formuler des doutes sur le coach ! C'est tellement facile. Si vous êtes sérieux dans votre envie de vous faire coacher, je vous propose de suivre la démarche suivante :

1/ Visitez mes profils Linkedin (une trentaine de recommandations) et Viadeo (une vingtaine de recommandations) et lisez les témoignages de mes clients. L'identité de ces clients est accessible, vous pourriez d'ailleurs prendre la liberté de les contacter...

2/ Prenez connaissance des garanties qui accompagnent chacun de mes produits. En règle générale, mes produits sont assortis d'une garantie "satisfait ou remboursé".

3/ Si le coeur vous en dit, glissez moi un mail ou passez moi un coup de fil, pour vérifier que je suis bien une personne réelle !

Si vous avez les tripes de vous lancer dans un coaching, vous serez le bienvenu. Je vois trop de gens qui fantasment sur leur prochain poste sans avoir le courage de se donner de vrais moyens de réussir. A votre avis, quelles sont les chances d'un sportif de décrocher une médaille d'or, si il n'a pas de coach ?

Il y a aussi deux choses que je dois ajouter. Elles ne vont pas vous plaire, mais je vais vous les dire quand même. Parce que je ne suis pas là pour vous dorer la pilule, je suis là pour vous permettre d'atteindre vos objectifs, ce qui m'oblige à un discours de vérité.

1/ Pour ne pas passer à l'action, beaucoup de gens se disent " Oui, ce coach me semble compétent, mais MA SITUATION est très spécifique, donc, il ne pourra pas m'aider."

2/ Une autre variante très fréquente est " MON DOMAINE d'activité est pointu, donc, le coach ne pourra pas m'aider."

Si vous tombez dans ces raisonnements, laissez-moi vous dire deux choses :

1/ Si vous pensez que votre situation est spécifique, vous faites erreur. Si je regarde 5 ans en arrière, j'ai peut être rencontré une ou deux situations spécifiques.

Un exemple : je travaillais avec une de mes clientes sur les circonstances de son départ de son précédent poste. Réponse de ma cliente " J'ai quitté mon précédent poste avec les menottes au poignets, et 72 heures de garde à vue à la brigade financière."

Alors là, oui, OK, d'accord, c'est une situation spécifique. (Pour l'anecdote cette dame à retrouvé du travail, c'est son boss qui était malhonnête).

2/ Si vous pensez que je dois être un spécialiste de votre domaine d'activité pour que je puisse vous aider alors... PERSONNE, JAMAIS ne pourra vous aider.

J'ai une bonne culture générale de la vie en entreprise, et je sais situer les contours d'un poste, pour poser les bonnes questions. Maintenant, en général, je coache des gens dont je ne connais pas le métier. Qu'est ce que je connais au métier d'ingénieur spécialiste en retraitement de déchets nucléaires ou bien encore à celui d'acheteuse de pierres précieuses ? Strictement rien ! Nada !

Parce que moi, mon métier, ce n'est pas le contenu, c'est la mise en forme du contenu, la façon de communiquer. J'ai une façon de poser les questions qui fait que mes clients "remplissent les cases" avec la technique.

Et parlons clairement, quand il s'agit de technique, je ne vais JAMAIS sur un terrain que je ne connais pas. Quand je coache un ingénieur en informatique, ce n'est pas pour un grand débat d'idées sur le cloud. C'est pour l'aider à structurer son discours, qui peut porter sur ses réalisations dans le domaine du cloud.

Alors, maintenant, qu'allez-vous faire ? Allez-vous choisir les excuses ou l'action ?

Cordialement,

Yves Gautier  ( email : yvesgautier@entretienembauche.tv )

PS : au fait, vous avez écrit quoi sur votre morceau de papier ?

PPS : cliquez ICI pour découvrir mes formules de coaching maintenant.