coach emploi

Coach Emploi : pourquoi faire appel Ă  ses services ? + Bonus : les profils types des clients du coaching emploi

Dans cette vidĂ©o, dĂ©couvrez en quoi un coach emploi peut vous aider dans votre dĂ©marche. En effet, vous vous demandez  » Et si, pour trouver plus vite un poste qui me convient, je faisais appel Ă  un coach ?  » DĂ©couvrez les apports sur le CV, la lettre de motivation et la prĂ©paration aux entretiens d’embauche.


coach emploi conseilsBonus : ci-dessous, les 10 profils de personnes qui font appel à un coach emploi. Allez-vous vous reconnaitre ? 

1/ Le dĂ©butant. Le dĂ©butant ne connait pas les codes, par exemple quand faut-il parler salaire ? Il trouve sa compĂ©tence peu crĂ©dible et manque de confiance en lui. Il ne sait pas quoi rĂ©pondre Ă  la question « Pourquoi vous et pas un autre ? » Le problĂšme se corse quand le dĂ©butant est issu d’une formation technique et n’a pas appris Ă  communiquer.

2/ Le chasseur d’opportunitĂ©s. C’est une personne en poste, qui a peur de rater sa chance par manque de prĂ©paration. Parfois, il vise une promotion interne, ou la rĂ©ussite Ă  un concours. Opportuniste, il redoute la question : Pourquoi voulez-vous travailler pour nous ?

3/ Le rĂ©orientĂ©. C’est un candidat qui, suite Ă  un licenciement ou par volontĂ© personnelle vise un changement majeur : changement de mĂ©tier, de secteur, de rĂ©gion, de pays. Il s’agit souvent pour lui de justifier ses choix, et de rĂ©pondre Ă  la question : Pourquoi avez-vous quittĂ© votre dernier poste ?

4/ Le retour Ă  l’emploi. Ce candidat est restĂ© Ă©loignĂ© du marchĂ© du travail durant des annĂ©es. Par exemple, il a Ă©levĂ© ses enfants ou bien il a voyagĂ©. Cela fait des annĂ©es que ce candidat n’a pas passĂ© d’entretiens d’embauche. Il doit repartir de zĂ©ro. Il ne connait pas sa valeur sur le marchĂ©. Il a peur qu’on le questionne sur sa vĂ©ritable motivation Ă  rejoindre l’entreprise.

5/ Le plafond de verre. Ce candidat en poste a vu des promotions lui Ă©chapper, alors qu’il s’estimait compĂ©tent. Il sent qu’il lui manque quelque chose. Peut-ĂȘtre devrait-il revoir sa façon de communiquer ? S’il ne progresse plus, il a peur de se retrouver sur la touche. « Comment vous voyez-vous dans 5 ans ? » est une question qui le met mal Ă  l’aise.

6/ Le parcours atypique. Il a connu des hauts et des bas. Il a traversĂ© des Ă©preuves personnelles. Point de vue carriĂšre, il a touchĂ© Ă  pas mal de domaines. Ce candidat a l’impression d’ĂȘtre « Ă  cĂŽtĂ© » il n’aime pas qu’on lui demande de raconter sa vie. Il estime pourtant avoir quelque chose Ă  apporter Ă  l’entreprise, mais sait qu’il ne rentre pas dans les cases des recruteurs.

7/ Le placard dorĂ©. Tout va bien, le job est bien payĂ©, mais
 ça ne va pas durer. L’entreprise est sur un marchĂ© en perte de vitesse, et risque de fermer. Le placard dorĂ© a peur d’ĂȘtre remerciĂ©, et qu’on embauche Ă  sa place une personne plus jeune, et moins chĂšre. Il a dĂ©cidĂ© d’anticiper.

8/ Le militaire en reconversion. AprĂšs 15 ou 30 ans de carriĂšre dans l’armĂ©e, il n’est pas Ă©vident de se «vendre » dans le civil. Un premier problĂšme se pose avec le CV. Les militaires ont souvent des parcours variĂ©s, oĂč on peut se perdre dans le dĂ©tail. Ensuite, en entretien, comment faire un pont entre les compĂ©tences acquises sous l’uniforme, et les besoins des entreprises ? Autre problĂšme spĂ©cifique : la dĂ©finition du type de poste recherchĂ© est souvent complexe, du fait de la diversitĂ© des compĂ©tences.

9/ L’éternel finaliste. C’est le cas du candidat qui a des rendez-vous, qui est reçu pour 2 ou 3 entretiens, mais ne dĂ©croche jamais le poste. Ce candidat se dit qu’il manque quelque chose dans son approche, mais n’arrive pas Ă  identifier ce manque. Le principal problĂšme est que ce candidat n’a pas d’impact. Sur le moment, il est perçu comme agrĂ©able, mais il est aussi vite oubliĂ©. Un coaching entretien d’embauche va rendre plus dense votre message, et donc vous donner plus d’impact.

10/ Le candidat Ă  l’expatriation. Cette personne souhaite partir Ă  l’étranger, pour donner un coup de booster Ă  sa carriĂšre et s’ouvrir d’autres horizons. Maintenant, comment aborder ce sujet face Ă  sa hiĂ©rarchie ? Quels sont les arguments Ă  mettre en avant ? Comment dire quelque chose de plus subtil que « je suis quelqu’un qui m’adapte facilement ? » Comment faire la diffĂ©rence, alors que de tels postes sont rares ?

>>> Si vous vous reconnaissez dans un de ces profils de candidats :

En ces cas, faire appel Ă  un coach emploi va vous permettre d’avancer plus vite dans votre recherche. Un coach professionnel a par exemple travaillĂ© sur des centaines de prĂ©sentations, il saura vous guider pour que vous ayez de l’impact face au recruteur. Osez le coaching ! Cliquez ICI.


Comment décrocher votre prochain poste ?

TĂ©lĂ©chargez le PDF gratuit qui correspond exactement Ă  votre situation de recherche d’emploi. Cliquez ici pour le choisir.