administrateur territorial coach oral

Examen professionnel Administrateur Territorial : le réussir, 10 conseils du coach « Oral de Concours »

administrateur territorial coach oral

Dans ce post, découvrez 10 points clés pour réussir l’oral de l’examen professionnel d’administrateur territorial. A noter que ces éléments sont aussi valables pour l’examen professionnel d’ingénieur territorial en chef. Par Yves Gautier, coach emploi, spécialiste des préparations  » oral de concours. »

 

Contexte :

Depuis 2014, l’examen professionnel d’administrateur territorial remplace la promotion « au choix. » Il s’agit donc de mettre les candidats sur un pied d’égalité, par le biais d’un examen aux allures de concours. Ci-dessous, rappel des textes au sujet de l’oral.

Il s’agit d’un entretien avec le jury, destiné à apprécier les motivations et les aptitudes du candidat. Le jury dispose des évaluations ou notations obtenues par le candidat au cours des 10 dernières années. Durée : 40 mn – coefficient 5. Toute note inférieure à 5/20 entraîne l’élimination du candidat. L’entretien est composée de deux parties :

1ère partie : appréciation des acquis de l’expérience professionnelle du candidat au vu des éléments présentés dans le dossier et le rapport (15 mn au plus).
2ème partie: appréciation de l’aptitude du candidat à exercer les responsabilités dévolues aux administrateurs territoriaux.ales (25 mn au moins).

 

Les 10 points clés :

 

1/ La rédaction du dossier de candidature

Cet exercice implique une prise de recul du candidat sur son parcours (à restituer en 2 pages maxi). Il doit citer des faits, mais aussi montrer une logique. La lettre de motivation (2 pages maxi) est souvent négligée : trop longue, trop détaillée, elle manque d’impact et ne fait bien souvent que réciter le CV. Pour ma part, je recommande une lettre de motivations sur une page, (si, si c’est possible !). Dernier élément du dossier : la présentation d’une réalisation marquante (3 pages maxi). Là, deux erreurs fréquentes : une réalisation anecdotique, ou bien une réalisation intéressante, mais mal présentée.

Au global, un bon dossier démarque immédiatement un candidat et attire la bienveillance du jury. Il ne s’agit pas de tout dire, il s’agit de dire ce qui a de l’impact. Attention aussi à ne pas « ruser » en utilisant des polices de caractères minuscules. Un gros effort est à fournir sur la présentation pour  éviter les pâtés de texte et rendre la lecture agréable. A deux mètres, votre feuille doit montrer que vous êtes quelqu’un d’organisé !

2/ Votre présentation orale

Vous disposez de 3 minutes pour vous présenter. Ne noyez pas le jury sous une masse de détails. Résumez votre parcours, présentez votre objectif (au delà de l’examen) et énoncez vos compétences clés, illustrées par des exemples. Le tout sur un ton dynamique ! N’ayez pas peur de typer et de montrer votre personnalité. Les membres du jury sont fatigués des réponses trop lisses. Maintenant, vous devez être en mesure d’argumenter tout ce que vous avancez. Le jury va creuser, vous devez avoir des biscuits en réserve.

3/ La répartition des compétences entre différentes collectivités

Là, il s’agit de connaissances techniques. Le candidat doit pouvoir montrer qui intervient, dans quelles limites, sur quels types de dossier. Le jury pourra par exemple lui poser des questions du genre  » Qui gère le budget de CECI ? « 

4/ La connaissance de l’actualité territoriale au sens large

Quelles sont les réformes en cours, les grands projets, les nouveautés ?

5/ La capacité à structurer l’information

Le candidat doit organiser sa pensée, autour de plans simple. Par exemple, il dira  » Quel est l’objectif de la réforme TRUC ? L’objectif est CECI. Quels sont les principaux axes ? Il y en a trois. L’axe 1…. Quel est le bilan après deux ans de mise en pratique ? Eh bien on observe que 26 % des mairies…. »

6/ La capacité à être opérationnel rapidement

Le candidat doit montrer qu’il est dans le concret, en citant des exemples de réalisations. Cela aide le jury à se projeter. Aussi, mettre en avant la notion d’équipe est un plus.

7/ La gestion du stress

Le jury considère comme normal une certaine dose de stress. Maintenant, si ce stress est de nature à mettre mal à l’aise le jury, c’est un drapeau rouge. Le candidat devra en particulier veiller à avoir une élocution claire. Aussi, le candidat montrera des qualités d’écoute. Ce qui implique de ne pas se « précipiter » pour répondre aux questions.

8/ La capacité à montrer sa valeur ajoutée

Le candidat doit pouvoir répondre à la question  » Pourquoi vous et pas un autre ?  » et cela, sans se répéter ! L’exercice est délicat, car en principe le candidat a dit l’essentiel dans sa présentation. Il s’agira donc de trouver un angle nouveau. A noter que si le jury demande au candidat de conclure, ce sera au candidat de dire en quoi il apporte une valeur ajoutée.

9/ Gérer les mises en situation

Il s’agit souvent de mises en situation de management. Dans le genre  » Un collaborateur est en retard sur ses objectifs, vous le convoquez » « Un collaborateur pourrit l’ambiance du service, que lui dîtes-vous ?  » avec aussi les tartes à la crème du genre :  » Un collaborateur se présente en état d’ébriété.  » Dans ce type de mises en situation, la difficulté c’est de sortir autre chose que les banalités d’usage. Votre réponse ne doit pas être prévisible et doit montrer votre personnalité. Si le jury peut anticiper sur ce que vous allez dire, il décroche. Une réponse plan-plan ne vous amènera nulle part.

10/ Le potentiel d’évolution

Le jury apprécie les candidats qui savent où ils vont, et peuvent donner une réponse précise à la question « Où vous voyez vous dans 5 ans ? « 

En conclusion : 

Cet examen exige du candidat beaucoup de qualités, qu’il devra montrer dans un temps cours. Dans ce cadre, il est important de ne pas se préparer seul. Maintenant, les préparations collectives ont souvent pour conséquences de standardiser les présentations. Ce n’est pas l’idéal pour se démarquer. De se fait, le recours à un coach emploi peu considérablement booster vos chances de succès et cela dès la phase de rédaction du dossier de candidature. En effet, avec un coach emploi, vous aurez une approche totalement personnalisée.


 

POUR UN REGARD EXTERIEUR ET AVOIR TOUTES LES REPONSES A VOS QUESTIONS… LE COACHING AVEC YVES GAUTIER 

Je veux réussir mon oral d’administrateur territorial.  Je clique ICI.

 


UNE AUTRE APPROCHE… LES PACKS DE PREPARATION



Sélection d’articles sur le sujet  » Préparation oral de concours administratif  » : réussir sa présentation, les outils pour se préparer, savoir se démarquer.