cv senior

CV Senior, plus de 40/50 ans, beaucoup d’expérience : les précautions à prendre

Dans cette vidéo, découvrez comment écrire un CV de sénior. En effet, vous avez plus de 45 ans ou 50 ans. Vous ne vous définissez pas comme un senior, mais c’est l’étiquette que l’on vous colle sur le front. Vous avez commencé à sentir que ça coince pour vous sur le marché de l’emploi, et cela dès la phase d’envoi de votre curriculum vitae.

Vous allez découvrir 7 précautions à prendre dans la rédaction de votre CV de senior. En suivant ces conseils, vous prendrez toutes vos chances de passer le barrage du tri des CV, et cela que vous cherchiez un poste à temps plein, à temps partiel ou en intérim.

  1. Proscrivez le CV de 2 pages ou plus. Rédiger un CV long, c’est comme si vous montiez sur la table pour vous mettre à crier  » MOI SENIOR, SENIOR, SENIOR !  » Donc, limitez-vous à une page, sinon, vous allez vous faire éjecter de façon brutale des processus de recrutement. Effectivement, concentrer son CV sur une page demande de sélectionner les faits marquants. Mais oui, c’est possible ! Je le fais chaque jour avec mes clients.
  2. Ne mentionnez pas votre âge, il n’y a aucune obligation à cela. Un recruteur qui discrimine sur l’âge va faire ses petits calculs à partir de vos années de formations et vous écarter du poste pour vous pousser vers la case  » chômage  » ou  » retraite.  » Maintenant, ce n’est pas pour ce recruteur là que vous ne mentionnez pas votre âge. Vous ne mentionnez pas votre âge pour le recruteur qui ne discrimine pas activement sur l’âge, mais qu’une mention du type  » 56 ans  » ou la date de naissance correspondante pourrait refroidir. Vous avez donc toute dispense pour ne pas mentionner votre âge.
  3. Sur la photo : pas de photo, sauf si vous avez une apparence spécialement jeune. Il ne s’agit pas d’être un mannequin, mais votre photo ne doit pas attirer l’attention sur votre âge. La photo devra être récente. Soyez aussi dans votre rôle, si vous êtes manager, la photo doit vous montrer dans une pose d’autorité naturelle.
  4. Enlevez les éléments qui pourraient trop « dater » votre CV. Par exemple, si en tant qu’ingénieur, vous avez travaillé sur les sites des serveurs du Minitel (surtout exploité en France entre les années 1980 et 2000) ce n’est pas la peine de le signaler ! De même, modernisez des intitulés de poste ou de formation qui sinon pourraient faire désuet. Une recherche rapide sur les intitulés actuels fera l’affaire.
  5. Eliminez du CV des détails qui n’ont pas de rapport avec le poste que vous visez, sinon, votre CV devient un CV « Attrape-tout » qui n’attrape rien du tout ! En effet, un senior a souvent exercé plusieurs fonctions, voire métier. Si vous postulez pour un emploi de contrôleur de gestion, vos années d’expérience en tant que commercial pour un site d’annonces en ligne n’apporte aucun avantage au recruteur. Donc, restez concentré sur l’essentiel.
  6. En cas de chômage prolongé : il convient de savoir meubler les périodes sans emploi, pour que le recruteur voit que vous êtes resté actif.
  7. Sur la mise en page de votre CV. Attention à ne pas présenter un aspect vieillot, qui va immédiatement dater votre candidature. A privilégier, une police moderne de type Arial ou Verdana.

En conclusion, trouver du travail à plus de 45 ou 50 ans est souvent un challenge. Le curriculum vitae d’un senior doit, plus que tout autre, se concentrer sur la mise en avant de résultats, dans une forme particulièrement concise. Le modèle à suivre est celui d’un CV qui va répondre spécifiquement aux besoins du poste.


Je veux découvrir les formules de coaching CV, je clique ici.


Comment avoir un CV qui décroche des entretiens ?

Téléchargez le PDF gratuit qui correspond exactement à votre situation de recherche d’emploi. Cliquez ici pour le choisir. 

 


Pour aller plus loin, découvrez une sélection d’articles sur les sujets :

CV, lettre de motivation, profils Viadeo et Linkedin