mise en situation entretien d'embauche

Mises en situation lors de l’oral d’un concours de la fonction publique : exemples de questions et conseils pour bien répondre

mise en situation entretien d'embauche

Dans ce post, découvrez quelles sont les 3 principaux types de mises en situation professionnelles que vous pouvez rencontrer lors de l’oral d’un concours de la fonction publique. Découvrez également le principal danger qui vous guette dans ce type de situations. Enfin, vous découvrirez 3 conseils pour bien réagir face à ces mises en situation. (Ici, accès direct à mes formules de coaching « oral de concours. »)

Introduction :

Lors d’un oral de concours de la fonction publique, les mises en situation sont particulièrement redoutées des candidats. En effet, autant on peut préparer sa présentation et les réponses aux questions classiques, autant il est difficile d’anticiper sur les mises en situation. C’est donc une cause importante de stress chez les candidats.

En général, lors d’un concours de la fonction publique territoriale, je jury va systématiquement proposer une ou deux mises en situation professionnelles. Quel est l’objectif du jury ? Voire si vous avez une vision réaliste du poste et si vous savez réagir face à l’imprévu. Aussi, les simulations sont un bon outil pour départager les candidats. Découvrons les types de mises en situation.

1/ Les mises en situation  » techniques « 

Au travers d’une situation, il s’agit de vérifier quelle est votre connaissance des règles et procédures administratives. Prenons quelques exemples. A un adjoint administratif, on pourra proposer les situations suivantes :  » Vous venez de recompter la caisse, et vous vous apercevez qu’il manque 52 Euros, que faites-vous ?  » Autre situation :   » Vous avez aidé une vieille dame dans ses démarches, et elle vient vous remercier avec une grosse boîte de chocolats, que lui dîtes vous ?  » Dans ce type de situation, en principe, il n’y a qu’une réponse possible, définie par le règlement. Il s’agit alors, étape par étape, de détailler le processus.

2/ Les mises en situation plus centrées sur votre comportement

Exemples de mise en situation, valables par exemple pour un poste d’attaché   » Vous vous apercevez qu’un de vos collègue ne remplit pas sa charge de travail, que faites-vous ?  » Autre mise en situation :  » Sur une question d’organisation, vous n’êtes pas d’accord avec votre manager, que faites-vous ?  » Situation suivante, pour un poste avec management :   » Vous êtes manager d’une équipe, et un de vos collaborateur se présente au travail en état d’ébriété avancé, que faites-vous ?  » Un grand classique :  » Une personne se présente à l’accueil et très vite le ton monte, la personne fait un esclandre, que faites-vous ?  »

3/ Les mises en situation liées à vos futures fonctions

Exemple de mise en situation :  » Demain, vous devez responsable d’une équipe. Cette équipe est totalement démotivée, que faites-vous ?  » Autre exemple :  » Un de vos collaborateur souhaite avoir plus de responsabilités, mais vous estimez qu’il n’a pas encore le niveau, que faites-vous ?  » Autre simulation :  » Vous vous apercevez que votre manager direct ne respecte pas une procédure importante, que faites-vous ?  »

4/ Mises en situation : le grand danger

Le grand danger, face à une mise en situation professionnelle, c’est de faire une réponse qui part dans tout les sens, et qui soit trop générale, dans le genre  » Dans ce type de situation, je pense qu’il est important d’écouter dans le détail ce que les gens ont à dire pour résumer leurs propos et ensuite proposer une solution.  » Ce sont des réponses banales, qui ne vont rien apporter. Surtout, ce type de réponse n’a rien de personnel, il ne marque en rien le jury.

5/ Mises en situation : faire une réponse structurée.

Le jury apprécie les réponses dans le genre  » Pour moi, il y a trois étapes importantes. Etape n°1, je fais ceci… » A contenu égal, le candidat qui structure mieux sa pensée marque plus le jury. Une astuce : face à une mise en situation, il est utile de commencer par résumer l’objectif. Par exemple vous direz :  » Mon objectif est que ce collaborateur reste motivé, et de lui montrer quelles sont les étapes qu’il doit franchir pour que je lui délègue l’organisation des séances de formation. Alors voilà ce que je lui dis… »

6/ Mises en situation : faire une réponse vivante

Dans votre réponse à la mise en situation, vous pouvez adopter un style dialogué, comme si vous aviez vos interlocuteurs fictifs en face de vous. Exemple de réponse plate :  » Je convoque mon collaborateur et je lui dis qu’il va devoir se mette à niveau en informatique.  » Exemple de formulation plus dynamique :  » Je convoque mon collaborateur, et je lui dis  » Gérard, l’objectif c’est que dans 1 mois vous puissiez gérer seul la base de données des permis de construire.  » Les détails vont donner un coté vivant, qui va aider le jury à vous voir dans la situation.

7/ Mises en situation : faire une réponse illustrée

Parfois, on vous proposera des mises en situation qui vont ressembler à des situations que vous avez déjà vécu. A ce moment là, vous pourrez dire :  » C’est une situation que j’ai déjà vécu, dans TEL CONTEXTE. Quelle a été ma démarche ? J’ai fait CECI, puis CELA, puis TRUC.  »

En conclusion :

Les questions de mise en situation professionnelle sont particulièrement déstabilisantes lors de l’oral d’un concours de la fonction publique. Il n’est pas forcément évident de rentrer dans le vif du sujet et de proposer une réponse argumentée, vivante et structurée. Le coaching  » Oral de concours  » peut vous aider à mettre en place les réflexes fondamentaux pour pouvoir bien réagir lors de ces mises en situation.


 

POUR UN REGARD EXTERIEUR ET AVOIR TOUTES LES REPONSES A VOS QUESTIONS… LE COACHING AVEC YVES GAUTIER 

Je veux réussir mon oral.  Je clique ICI.

 


UNE AUTRE APPROCHE… LES PACKS DE PREPARATION



Sélection d’articles sur le sujet  » Préparation oral de concours administratif  » : réussir sa présentation, les outils pour se préparer, savoir se démarquer.