DEPART DERNIER EMPLOI JOB CAUSE

Pourquoi avez-vous quitté votre dernier emploi ?

DEPART DERNIER EMPLOI JOB CAUSE

Dans ce post, vous allez découvrir comment répondre à la question : Pourquoi avez-vous quitté votre dernier emploi  » ? En effet, cette question provoque des sueurs froides chez beaucoup de candidats… Et pour cause !

Des études ont montré que, dans plus de 40% des cas, le départ d’une entreprise est du à une mésentente avec le supérieur. Alors, que répondre à cette question piège ?

3 Règles d’or pour répondre à la question en entretien : Pourquoi avez-vous quitté votre dernier emploi ?

1/ Ne jamais dire du mal de votre précédent employeur. C’est le péché absolu. Ne pas dire du mal de l’entreprise, c’est aussi ne pas dire du mal de votre précédent manager. Il ne faut pas personnaliser, par exemple en disant  » Je n’étais pas d’accord avec mon manager.  » A contrario, utilisez des formulations plus floues, du genre  » A partir de ce moment là, j’ai bien senti qu’il n’y avait pas de possibilité d’évolution, j’ai préféré partir. »

2/ Ne pas pleurnicher, dans le genre  » J’ai démissionné parce qu’on m’avait promis telle chose, et on ne m’a rien donné ! » Qui embauche des victimes ? Attention à ne pas laisser transparaître cela dans votre ton ou votre langage corporel. Souvent, à l’évocation de leur départ, les candidats, comme hypnotisés, se remettent dans l’ambiance et adoptent un ton dans le genre  » Mais j’étais dans mon bon droit ! Ce qu’on ma fait, c’est mal ! Je suis innocent !  » C’est curieux à voir, mais ils se tendent physiquement. A retenir : ne rejouez pas le match !

3/ Ne pas se montrer passif. Au contraire dire, « J’ai décidé de partir »  » J’ai décidé de négocier mon départ. »  » J’ai préféré quitter l’entreprise.  » Suggérez que vous avez pris les choses en mains.

 

En bref  :

1/ Le recruteur a peur d’un candidat  » à problèmes.  » La hantise du recruteur, c’est de tomber sur un caractériel, un psychorigide qui sème des conflits partout où il passe. Dès que la discussion vient sur ce terrain, c’est un drapeau rouge pour le recruteur, qui crève de trouille.

2/ C’est injuste, mais la charge de la preuve est toujours du côté du candidat. En effet, c’est toujours à lui de se justifier. Sans vraiment s’en rendre compte, le recruteur se place du côté de l’entreprise précédente. Or, il peut y avoir des entreprises mal gérées, et des managers incompétents. Mais ce sera toujours le candidat l’accusé.

3/ Votre réponse à cette question est capitale. Une mauvaise réponse, et vous êtes éjecté du processus de recrutement. Il s’agit à la fois de trouver la bonne explication et le ton juste. C’est un exercice très délicat, d’autant plus quand on a pas encore  » digéré  » son départ de son précédent poste…

Pour aller plus loin…

 » Pourquoi avez-vous quitté votre dernier emploi  » est, par excellence, une question qui gagne à être traitée lors de séances de coaching emploi. Pour savoir répondre au recruteur (argument + ton juste), mais aussi, dans certains cas,  pour tourner la page mentalement. Le fait de construire et répéter votre réponse va vous aider à vous détacher émotionnellement du sujet. Pour ne ressentirez rien de plus que si vous disiez  » Ce matin, il n’y avait pas de pain, alors, j’ai mangé des biscottes.  »


Votre situation est particulière, et vous avez besoin d’aide pour formuler votre réponse à la question : Pourquoi avez-vous quitté votre dernier emploi ?  Cliquez ICI.


Sélection d’articles sur le sujet  » Coaching professionnel recherche d’emploi  » : les apports d’un coach emploi, CV, lettre, préparation d’entretiens d’embauche…