10 Conseils pour réussir son entretien d’embauche

Coach emploi, je vous présente ici mes astuces et secrets pour décrocher le job de vos rêves. Comme toujours, la pratique est la condition du succès ! Pour découvrir directement mes programmes de coaching emploi, suivez ce lien.

1 / Réussir l’entretien téléphonique de sélection passé par le recruteur

De mon point de vue, l’entretien d’embauche commence dès le premier appel du recruteur. Cette phase est souvent sous-estimée. Comment se passe un entretien téléphonique ? En général, le recruteur a sous les yeux une liste de 3 à 5 éléments qu’il souhaite vérifier.

La durée de l’entretien téléphonique est variable. Par exemple, un entretien téléphonique pour un stage pourra durer quelques minutes. Le recruteur va par exemple vérifier votre disponibilité, ou bien encore votre maitrise de tel ou tel logiciel. En revanche, un entretien pour un poste de cadre pourra durer jusqu’à 20 ou 30 minutes.

La règle d’or : ne prenez pas d’appel sans être préparé. Vous pouvez rédiger des fiches qui résument vos points forts. De la sorte, vous éviterez le « blanc » face au recruteur. Une bonne astuce consiste, en face de chaque élément listé dans l’offre d’emploi, à décrire vos expériences similaires. Vous pouvez aussi faire des simulations d’entretiens téléphoniques avec un proche, histoire de rôder vos arguments. Avec le recruteur en ligne, tout deviendra plus fluide.

Un point important : parfois, votre profil ne colle pas exactement avec la demande du recruteur. En ce cas, il est important de pouvoir mettre en avant un point fort. Cela donne quelque chose dans le genre « Je n’ai pas d’expérience en management, mais j’ai déjà prospecté à l’international, je pense que c’est un atout pour le poste.  » L’idée, c’est de créer un doute dans l’esprit du recruteur. Il faut lui donner l’impression que vous pouvez apporter quelque chose en plus.

2/ Répondre de façon ciblée et illustrée à la question  » Présentez-vous ! « 

Beaucoup de candidats ont tendance à partir dans une longue présentation chronologique, qui ne colle pas forcément avec la demande de l’entreprise. Le recruteur est alors forcer de patienter, ou bien il va couper le candidat. En tant que coach emploi, je privilégie avec mes clients les présentations thématiques, ciblées sur des compétences clés. Découvrez ici mon approche de la présentation en entretien d’embauche dans une web conférence détaillée.

Une question à vous poser est également  » Comment préparer son entretien d’embauche en fonction du type d’interlocuteur ?  » Une responsable RH, au delà de vos compétences techniques, cherchera à jauger de votre facilité à vous intégrer à une équipe et de votre potentiel à moyen et long terme. Votre futur manager sera plus intéressé par votre capacité à le soulager de problèmes qui l’encombrent. Lors de l’entretien, repérez sur quels éléments votre interlocuteur insiste. C’est là qu’il faudra appuyer votre argumentation.

3/ Anticiper sur les faiblesses visibles de votre candidature révélées par votre CV

Il est important de connaitre les points faibles de votre dossier de candidature. Par exemple, pour réussir un entretien de stage ou un entretien en alternance, vous pourrez anticiper sur votre manque d’expérience dans tel ou tel domaine en suivant des formations en ligne. Ainsi vous pourrez par exemple dire  » Je me suis formé par moi même sur Excel, j’ai un niveau intermédiaire. »

Si vous êtes expérimenté, vous aurez souvent à justifier les trous dans votre CV, les passages « éclairs » dans telle ou telle société, ou les changements d’orientation. Ces questions sont décisives. Si votre réponse est évasive, le recruteur a le sentiment que vous lui cachez quelque chose. Ne soyez pas fuyant, assumez !

4/ Se préparer au jeu des questions/réponses

Pour résumer, voici la liste des 10 questions les plus posées en entretien d’embauche. Pour chacune de ces questions, il est essentiel d’avoir une réponse courte et structurée, qui va faire avancer le dialogue avec le recruteur :

  • Présentez-vous !
  • Quelles sont vos qualités et quels sont vos défauts ?
  • Pourquoi vous et pas un autre ?
  • Pourquoi voulez-vous travailler dans notre entreprise ?
  • Quelle est votre motivation ?
  • Pourquoi avez-vous quitté votre dernier poste ?
  • Avez-vous des questions ?
  • Une fois en poste, que ferez-vous ?
  • Comment vous voyez-vous dans 5 ans ?
  • Quelles sont vos prétentions salariales ?

Ce qu’il faut faire pendant un entretien d’embauche, c’est recaser vos éléments de préparation au bon moment. Le petit truc technique : vos réponses ne doivent pas sembler trop préparées, pour garder un parfum de fraîcheur ! Là réside le principal secret pour réussir un entretien d’embauche. Vous êtes un peu comme un acteur qui raconte pour la 25ème fois une anecdote de tournage. Pourtant, quand on l’écoute parler, on a l’impression qu’il vient tout juste de s’en souvenir, et qu’il nous en fait le récit en exclusivité.

5 / Savoir répondre à la question des qualités et des défauts de façon naturelle

C’est le grand classique. Il ne faut pas confondre une qualité personnelle et une compétence. Par exemple, « je suis persévérant » est une qualité personnelle. « Je maitrise le montage vidéo » est une compétence. Pour ce qui est des qualités, pensez à les illustrer par des exemples. Ici, découvrez 36 qualités. Pour ce qui est des défauts, choisissez des formulations qui ne soient pas trop typées. Ici, article sur les défauts, avec exemples.

6/ Savoir argumenter en entretien : exemples

Comment se valoriser en entretien ? Beaucoup de candidats font des réponses très générales, du genre « Je suis à l’écoute » ou bien encore « J’ai un bon relationnel. » Cela n’est pas assez concret. Si on vous demande par exemple « Etes-vous une personne réactive ?  » vous pourrez par exemple évoquer un incendie dans un entrepôt, qui vous a imposé de trouver en urgence d’autres fournisseurs. Un bon argument, c’est souvent une bonne histoire, avec un contexte dramatique et quelques chiffres, histoire de situer les enjeux.

Pensez à repérer dans votre parcours ces moments clés. Etre prêt pour un entretien d’embauche consiste à disposer d’une dizaine d’anecdotes que vous pourrez ressortir pour nourrir le dialogue avec le recruteur et appuyer votre propos. Vous pouvez par exemple parler : d’une vente difficile, d’un changement d’organisation, d’une solution technique innovante, d’un partenariat original, d’une économie réalisée sur tel ou tel poste de dépenses…

7/ Connaitre les bonnes questions à poser

Les questions que vous posez n’ont qu’un seul but : vous permettre une argumentation plus ciblée. Vous poserez en particulier des missions sur le poste : Quelles seront mes objectifs ? Quelles sont les priorités ? Quels sont les points de vigilance ? Comment serait-je évalué ?

Comment se valoriser en entretien ? En posant des questions qui vont vous permettre de briller ! Par exemple, si vous avez un bon niveau d’allemand, pendant votre entretien d’embauche, n’hésitez pas à demander  » Quel est la part du travail en allemand ?  » Cela va ancrer dans l’esprit du recruteur que votre niveau d’allemand est un plus. Dans le même esprit, vous pouvez poser des questions du genre  » Réalisez-vous des audits qualité de vos fournisseurs ? » si vous avez quelque chose de particulier à argumenter dans le domaine. Vous voyez l’idée.

Evitez au maximum les questions statiques, dans le genre  » Combien de personnes dans le service facturation ?  » ou encore  » Quelle est votre culture d’entreprise ?  » Ces questions sont soit anecdotiques soit trop générales, elles vont fatiguer le recruteur ! Aussi, le temps est compté. Le recruteur veut entendre vos questions, mais il ne souhaite pas non plus que l’entretien tire en longueur. J’y viens dans le point suivant…

8/ Réussir la conclusion d’un entretien d’embauche : ne pas s’éterniser

Si vous restez trop longtemps en entretien, le soufflé retombe. Il faut laisser le recruteur dans l’attente. Par ailleurs, si vous restez là à discuter de tout et de rien, vous envoyez le message  » je n’ai que ça à faire. » Aussi, quand un entretien s’éternise, le recruteur peut se la jouer copain/copain et finir par vous balancer LA question piège qui va tout remettre en question. Dans les étapes pour réussir un entretien d’embauche, les candidats ont souvent tendance à se focaliser sur la phase de présentation. Maintenant, réussir sa sortie est également important, car le soufflé peut retomber très vite. Il s’agit de laisser une bonne impression.

9/ Connaître le secret pour réussir le dernier entretien haut la main

Beaucoup de candidats se font éjecter en short-list. Pourquoi ? Parce qu’ils se répètent. Le secret pour décrocher le job, c’est de présenter un plan d’action. « Voilà ce que je vais faire, voilà ce que je compte mettre en place, voilà le timing. « Le recruteur vous « voit dans le film » il devient logique de vous recruter ! Comment passer un entretien oral avec succès ? En aidant le recruteur à vous voir dans le poste. Il s’agit de faire travailler l’imagination du recruteur dans votre sens.

10/ Savoir analyser de façon objective un entretien d’embauche raté

Il est facile de se dire « ce recruteur était un nul » ou « cette DRH est une incompétente ». Il est plus difficile de se remettre en question. Quand on en a marre des entretiens d’embauche, c’est bien souvent parce que l’on subit la situation, en reproduisant les mêmes erreurs.

Je vous invite à repérer en entretien les questions qui vous mettent particulièrement mal à l’aise. De la sorte, vous saurez anticiper. Par exemple si on vient vous chercher sur un diplôme non validé, vous pourrez expliquer la situation simplement, et montrer que, même sans diplôme, vous avez les compétences requises.

Enfin, comment se remettre d’un entretien d’embauche que vous avez mal vécu ? L’idéal, c’est d’avoir toujours plusieurs pistes dans le tuyau. De la sorte, chaque échec est vite relativisé.

+ Pour aller plus loin

Pour découvrir mon pack de préparation CV+ entretiens d’embauche et décrocher le job, cliquez ICI


Sélection d’articles :

Entretien d’embauche, questions et réponses

Secrets pour réussir un entretien d’embauche

Entretien d’embauche exemple

Comment réussir son entretien d’embauche vidéo

Questions à poser lors d’un entretien d’embauche

Dernier entretien d’embauche

Comment réussir un entretien